ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Une journée inaugurale fatale pour trois têtes de série
La journée inaugurale du Grand Prix Hassan II de tennis, dont les débats ont eu lieu lundi sur les courts du Complexe Al Amal à Casablanca, n’a pas manqué d’apporter son lot de surprises. Pour ce tour de chauffe, coïncidant avec les seizièmes de finale, pas moins de trois têtes de série ont été cueillies à froid.
Il s’agit de l’Américain Donald Young, 39ème joueur mondial, surpris par le Français Benoit Paire, issu du tableau des qualifs. Pourtant, celui-ci a mal entamé la partie, cédant la première manche sur la marque de 4-6, avant d’aligner deux sets gagnants : le second après recours au tie break : 7-6 (7-5) et le troisième par 6-2.
Benoit Paire héritera au stade des huitièmes de finale de l’ATP casablancais, doté de 450.000 euros, du vainqueur du match mettant aux prises le Germanique Matthias Bachinger à l’Italien Filippo Volandri, une vieille connaissance du public marocain.
La deuxième grosse raquette éliminée d’entrée a été l’Espagnol Albert Montanes, 53ème ATP au 5 mars dernier. Le joueur le plus titré du tournoi (3) a été sorti par le Russe Igor Andreev qui a scellé cette confrontation sur le score de deux sets nets : 6-3, 6-3.
Igor Andreev aura à en découdre aux huitièmes de finale avec l’Ouzbek Denis Istomin (51ème ATP) qui fut exempt de ce premier tour à l’instar de l’Allemand Florian Mayer (n :1), l’Espagnol Pablo Andujar, tenant du titre, ou encore l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov.  
L’Italien Fabio Fognini, retenu comme tête de série n : 8 du tournoi,

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc