ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Premier League : Rien n’est encore joué entre les deux Manchester
Alors que tout semblait joué il y a à peine quinze jours, la course au titre de champion d'Angleterre a été complètement relancée dimanche par le nouveau faux-pas de Manchester United à domicile contre Everton (4-4) et par la victoire de Manchester City à Wolverhampton (2-0).
A trois matches de la fin, et surtout à huit jours du choc au sommet entre les deux rivaux à l'Etihad Stadium, les "Citizens" n'ont plus que trois points de retard, contre huit il y a trois journées.
Une victoire dans le derby du 30 avril les porterait de nouveau en tête à la différence de buts (+6 par rapport à United) et en bonne position pour décrocher leur premier titre depuis 44 ans.
Déjà battu contre toute attente à Wigan (1-0) il y a dix jours, United a de nouveau calé dans un match fou où pas moins de six buts ont été inscrits en seconde période.
Menant 4 à 2 à sept minutes de la fin après un doublé de Rooney (41, 69) et des buts de Welbeck (57) et de Nani (60), les "Red Devils" ont été incapables de serrer le jeu pour conserver leur avantage, à la stupéfaction d'Alex Ferguson.
"C'est un gâchis absolu. Nous aurions dû plier le match. Encaisser quatre buts à Old Trafford dans une rencontre aussi importante, je n'arrive pas à y croire", a réagi l'entraîneur écossais.
Everton est revenu en moins de deux minutes grâce à des buts de Jelavic (83), leur attaquant croate, déjà

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc