ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Montolivo “l’Allemand”, le quatrième mousquetaire
Riccardo Montolivo, brillant contre l’Angleterre malgré son tir au but raté, est la dernière pièce du puzzle du milieu de terrain de l’Italie, le point fort du jeu de la “Nazionale” en vue de la demi-finale de l’Euro contre l’Allemagne.
Moitié allemand, Montolivo espère jouer contre l’équipe chère à sa mère, Antje Dippel, de Kiel, qui a rencontré Marcello Montolivo lors d’études à Londres, et l’a suivi en Italie où ils se sont mariés.
Il lui faudra reproduire son match de dimanche (0-0, 4 t.a.b. à 2 pour l’Italie), où il a “été un des meilleurs”, selon le sélectionneur Cesare Prandelli. Il s’est parfaitement inséré dans un milieu de terrain qui est un des meilleurs de la compétition.
Car il n’y a pas qu’Andrea Pirlo. Meilleur joueur de l’Italie à l’Euro, la “Fée Clochette” est bien entourée, avec Claudio Marchisio très incisif à droite, et Daniele De Rossi à gauche, qui sait tout faire (mais est incertain à cause d’un nerf sciatique douloureux).
“J’ai cru que le monde s’écroulait”
L’insertion à la pointe du milieu de Montolivo, 27 ans, titulaire pour la première fois de l’Euro à Kiev, a apporté “l’équilibre” cher à Prandelli contre l’Angleterre, où l’Italie a tenu la balle les deux-tiers du match, notamment grâce à son numéro N.18.Thiago Motta n’avait pas démérité lors des trois premiers matches, mais il est plus récupérateur dans l’âme et ralentissait parfois le jeu. Avec Montolivo, le collectif de l’Italie a accéléré la manoeuvre.
Percutant, il a beaucoup tenté, beaucoup raté

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc