ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Grand Prix de Bahreïn : Polémique autour de la décision de disputer la course
Le patron de l’écurie Mercedes en Formule 1, Ross Brawn, estime qu’il faut prendre le temps, après le GP de Bahreïn, de «réfléchir calmement» à la décision qui a été prise de disputer quand même cette course, contestée par une partie de la population bahreïnie.
«Je pense que maintenant que nous sommes ici, nous nous sommes engagés à faire cette course, mais qu’après cette course, nous devons nous asseoir et discuter, en évaluant ce qui s’est passé et ce que nous avons vu, pour arriver à une conclusion», a dit Brawn au magazine Autosport.
L’ingénieur britannique, l’une des personnalités les plus respectées en F1, a aussi répondu aux élus britanniques qui avaient demandé à leurs compatriotes Lewis Hamilton et Jenson Button de boycotter ce GP de Bahreïn.
«Je trouve très énervant que des politiques au Royaume-Uni attendent qu’on soit sur place pour nous dire de nous retirer. Pourquoi ne l’ont-ils pas proposé avant ?» a demandé Brawn, patron en 2009 de l’écurie Brawn GP qui avait permis à Button de devenir champion du monde.
«Il n’est pas correct d’inciter Jenson Button et Lewis Hamilton à influer sur la politique étrangère d’un pays. On sait que beaucoup de choses se passent, mais une analyse collective, dans le calme, après l’événement, nous permettra d’y voir plus clair», a ajouté l’ancien directeur technique de la Scuderia Ferrari.
Le patron de McLaren, Martin Whitmarsh, a lui aussi répondu au leader du Parti travailliste britannique, Ed Milliband, et à Yvette Cooper, sa jeune collègue du

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc