ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
08 Août 2012
PDF
Imprimer
Envoyer
 
A chaque jour, son lot d’éliminés
Le boxeur marocain Mohammed Arjaoui a été éliminé, en quarts de finale des JO de la catégorie du poids super lourd (+91), en perdant face à l'Italien Roberto Cammarelle par 11 points à 12, lundi à l'Arena 2 de l'Excel de Londres.
Arjaoui, dont le parcours s'était arrêté dans le même stade lors des JO-2008 à Pékin, a tenu tête au boxeur italien, double champion du monde et champion olympique en titre, avant de s'incliner 3-3, 4-5, 4-4. Le point décisif, synonyme de victoire du pugiliste italien de 32 ans, aurait été l'avertissement (moins 1 point) infligé à Arjaoui lors du 2è round.
Arjaoui, qui s'était qualifié pour les quarts de finale aux dépens du Camerounais Blaise Yepmou Mendouo, avait perdu en 2008 face à l'Américain Deontay Wilder. Après un combat à 10 points partout, la décision arbitrale avait été en faveur de l'Américain.
Plus tôt dans la journée, la boxeuse marocaine Mahjouba Oubtil a été éliminée en quart de finale de la catégorie des moins de 60 kg.
Oubtil, première pugiliste marocaine à disputer les Jeux olympiques et exempte du 1er tour, a été battue par la Brésilienne Adriana Araujo sur le score total de 16 points à 12.
Arjaoui et Oubtil s’ajoutent aux autres pugilistes marocains éliminés d’entrée. Il s'agit de Abdelali Daraa (-49 kg), Badr-Eddine Haddioui (-75 kg), Aboubakr Seddik Lbida (-56 kg), Mehdi Khalsi (-69 kg), Ahmed Barki (-81 kg) et Abdelhak Aatkani (-64 kg).
En athlétisme, Hayat Lambarki a été éliminée, lundi, en demi-finales de

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc