ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Prison de Oukacha à Casablanca : Surpopulation, promiscuité et mauvaises conditions sanitaires
La prison de Oukacha à Casablanca connaît une surpopulation carcérale avec un total de 7572 prisonniers alors que sa capacité d’accueil ne dépasse guère 5800 détenus, indique un rapport débattu mardi par la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme de la chambre des représentants suite à une visite d’inspection effectuée à cet établissement pénitentiaire.
Ce rapport, réalisé par une commission parlementaire composée de 12 députés en vertu de l’article 40 du règlement intérieur de la Chambre des représentants et en réponse à une demande des groupes parlementaires de la majorité, indique que chaque prisonnier a droit à une superficie de 1,2 mètre carré, tandis que les normes internationales en la matière avancent un minimum de 9 mètres carrés pour chaque détenu et que dans un certain nombre de cas, 56 prisonniers partagent une superficie se situant entre 3 et 5 mètres carrés.
Face à cette situation, il est «difficile d’évoquer la possibilité d’accorder aux détenus leurs droits élémentaires tels que inscrits dans les législations nationale et internationale», note le rapport qui se réfère aux données recueillies par la commission, précisant que le surpeuplement à la prison de Oukacha est dû en grande partie à «la détention provisoire» qui concerne 80 % des détenus, au retard enregistré dans le jugement des affaires, à la non-application de la liberté conditionnelle et à l’absence de normes objectives dans la procédure de grâce.
La commission parlementaire a relevé, en outre, l’absence d’infrastructures de base dans la prison et

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc