ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Nouveau rebondissement dans l’affaire Bahia Menebhi : Le ministère de la Justice et des Libertés diligente une enquête pour corruption
Nouveau  rebondissement dans l’affaire Bahia Menebhi, avocate au Barreau de Casablanca. Mustafa Ramid, ministre de la Justice et des Libertés, vient d’ordonner au procureur général de Casablanca d’enquêter sur la demande de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) relative à la plainte que Me Menebhi avait déposée à propos du classement d’une affaire de corruption par le ministère de la Justice.
« Maintenant, les choses sérieuses vont commencer », a commenté Me. Menebhi tout en regrettant  qu’il ait fallu plusieurs articles de presse et protestations des O.N.G pour que le ministre de la Justice  et des Libertés ordonne de diligenter une enquête à ce propos. « Il a fallu l’intervention de l’ICPC, de Transparency Maroc, de l’OMDH, de l’Association des barreaux du Maroc et d’autres ONG pour que les choses commencent à bouger. Je trouve cela lamentable en ces temps où l’on parle de débat sur la réforme de la justice », s’est-elle désolée.
Me. Menebhi souhaite que cette enquête révèle le nom de ceux qui sont intervenus dans ce dossier pour qu’une simple affaire de vente d’un bien immobilier dure plus d’un quart de siècle. A cet effet, elle a demandé au procureur, le 26 juillet dernier, de joindre toutes les plaintes concernant cette affaire.
A ce propos, la plaignante fait référence à plusieurs plaintes déposées par elle dont celle datant du 27 janvier 2010 et concernant un expert et qui a été  classée sans suite, celle déposée le 22 avril 2010 contre l’une des héritières Proton qui a connu le

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc