ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
“Forsane Alizza” devant la justice : Il projetait l’enlèvement de personnalités juives
Il ne restait mardi que treize  personnes sur les dix-neuf interpellées vendredi dernier dans les milieux islamistes radicaux en France à Lyon dans son agglomération, Nantes en région, en Ile-de-France (Paris) en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à (Marseille) et à Toulouse par la DCRI, la section antiterroriste (SAT) de la police judiciaire parisienne, le RAID, la DCPJ, et BRI (brigades parisiennes) à être déférées mardi devant les juges antiterroristes en vue d'une mise en examen pour détention d'armes et association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Le parquet a requis le placement en détention de neuf des treize personnes présentées.
Six des mis en cause, avaient été libérés entre vendredi et  mardi à l’issue de la garde-à-vue prolongée sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux. Parmi ces derniers, figurent une ancienne pointure du terrorisme international Willie Brigitte, islamiste français converti à l'islam radical qui avait été arrêté en Australie à Sidney en 2003 et Fouad, un agent de sécurité du métro toulousain de 23 ans, relâché au soir de dimanche.   Les suspects, sympathisants ou membres de Forsane Alizza «Cavaliers de la Fierté», un groupe salafiste radical dissous par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant et dont le leader Mohamed Achamlane projetaient, entre autres accusations, de s’en prendre en les kidnappant à des personnalités juives, le responsable de la Ligue de défense juive, en plus d'un juge d’instruction lyonnais de confession juive, Albert Levy.
Le magistrat lyonnais,  actuel vice-président du tribunal de grande instance de Lyon, avait suivi le dossier

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc