ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Des morts et des blessés par dizaines sur les routes marocaines : Triste anniversaire
Deux ans déjà que l’on s’est, paraît-il, doté d’un nouveau Code de la route dont l’application devait réduire la dangerosité de nos routes. Depuis, on n’a cessé de compter nos morts et nos blessés. Même si, entre-temps, un nouveau gouvernement s’est mis en place, avec à la clé, un nouveau ministre à la tête de l’Equipement et des Transports. Abdelaziz Rabbah de son nom a surtout fait l’actualité au lendemain d’un accident des plus tragiques sur le col de Tichka ayant coûté la vie à 42 personnes et fait des dizaines de blessés. Le ministre PJD a alors multiplié les déclarations et annoncé des mesures draconiennes pour stopper l’hémorragie. Pour lui, la responsabilité incombe à l’élément humain et à la vétusté des véhicules. Ce qui n’a pas beaucoup plu aux professionnels dont certains ont déjà observé des grèves alors que d’autres s’y préparent.
Pendant ce temps, l’hécatombe se poursuit sur nos routes. Le bras de fer entre le ministère et les professionnels aussi. D’accident en accident, de drame en drame et de communiqué en déclaration, la réalité n’est pas faite pour changer. La situation empire et le nombre d’accidents, de morts et de blessés augmente en ce deuxième anniversaire du Code de la route qui a fait couler beaucoup d’encre et  coûté cher à l’Etat. Ni les radars ni les mesures contenues dans ledit Code n’ont pu arrêter cette guerre des routes qui continue à faire des victimes. Le ministère a annoncé l’installation de commissions de contrôle à tous les

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc