ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Les ouvrages choisis par la BCU seront numérisés en Angleterre par les soins et aux frais du moteur de recherche sur Internet. Selon le Service vaudois des affaires culturelles, le coût de l'opération, si elle avait été menée par la BCU elle-même, aurait été de l'ordre de 10 millions de francs suisses (7,37 millions d'euros).
Le Conseil d'Etat vaudois a approuvé le partenariat liant la bibliothèque et Google.
{sidebar id=1} Selon le Bureau d'information cantonal, ce sont quelque 100.000 volumes publiés aux 17e, 18e et 19e siècles, constituant la majeure partie des collections anciennes de la BCU, qui seront numérisés prochainement puis rendus accessibles en ligne gratuitement, avec une recherche en mode texte. Ainsi de nombreux textes de Hugo, Balzac, Stendhal, Auguste Tissot, Charles Secrétan, Isabelle de Montolieu, Isabelle de Charrière, Urbain Olivier ou du théâtre classique du Grand Siècle seront mis en ligne.
De nombreuses langues et quantités de sujets sont représentés dans les collections vaudoises, avec une prédominance pour les ouvrages en français à partir du 17e siècle et un accent sur les sciences humaines; la médecine et les sciences naturelles sont aussi très bien représentées. Le fonds comprend également de nombreux ouvrages relatifs à l'histoire et aux idées au tournant du 18e siècle (Germaine de Staël, Benjamin Constant, Jean de Sismondi, Pestalozzi).
Le partenariat signé avec Google permettra d'assurer la présence sur Internet des écrivains majeurs de la région et l'étude de leurs oeuvres, notamment Benjamin Constant, Alexandre Vinet et Urbain Olivier.
Après la Bodleian Library d'Oxford, l'Université Complutense de Madrid, la Bibliothèque de Catalogne et la Bayerische Staatsbibliothek de Munich, la BCU de Lausanne est la cinquième bibliothèque d'Europe et la première bibliothèque de langue française à rejoin des écrivains majeurs de la région et l'étude de leurs oeuvres, notamment Benjamin Constant, Alexandre Vinet et Urbain Olivier.
Après la Bodleian Library d'Oxford, l'Université Complutense de Madrid, la Bibliothèque de Catalogne et la Bayerische Staatsbibliothek de Munich, la BCU de Lausanne est la cinquième bibliothèque d'Europe et la première bibliothèque de langue française à rejoindre le projet. Une dizaine de grandes biliothèques américaines sont déjà parties prenantes.
Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc