ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
On n'en saura pas plus pour l'instant, pour raisons de sécurité, sur la localisation de l'épave ou sur le navire lui-même. Une opération de la société Odyssey Marine Exploration, leader dans son secteur, marquée du sceau du secret, au nom de code de "Black Swan" (cygne noir).
{sidebar id=1} Les plongeurs ont en tous cas récupéré 500.000 pièces d'argent (plus de 17 tonnes) et des centaines de pièces d'or, qui pourraient atteindre chacune un millier de dollars auprès des collectionneurs, a estimé l'expert Nick Bruyer, qui a examiné ces pièces datant de l'ère coloniale pour le compte d'Odyssey. "Je ne connais rien de comparable", a-t-il déclaré. Variées dans leur origine et leurs dates, les pièces sont dans un état de conservation remarquable, a-t-il ajouté.
Selon le cofondateur de cette société, Greg Stemm, l'épave a été découverte en dehors des eaux territoriales, dans un secteur où nombre de navires ont fait naufrage au XVIIème siècle. Mais une annonce officielle aura lieu plus tard.
Le projet "Black Swan" concernerait un navire marchand dont l'épave se trouverait au sud-ouest de l'Angleterre, la société Odyssey ayant obtenu en justice les droits exclusifs de recherches non loin de la Manche.
Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc