ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
26 Septembre 2013
PDF
Imprimer
Envoyer
 
Les transporteurs interdits de manifester

Des éléments des  forces de l’ordre ont pris d’assaut hier  plusieurs gares routières du pays dont celle d’Oulad Ziyane, et ce pour interdire les autocars des voyageurs de prendre la route vers la capitale qui comptaient participer à  une manifestation de protestation contre la hausse des prix des carburants.  
En effet, les forces de sécurité ont encerclé des autocars de transport, des camions et des dizaines de taxis sur l’autoroute reliant Casablanca et Rabat ainsi que les voies desservant la capitale à partir des autres villes du Maroc.  
A rappeler que les transporteurs observent depuis lundi une grève de 72 heures en signe de protestation contre les dernières hausses des prix des carburants décidées par le gouvernement Benkirane. Durant la première journée du débrayage, ils étaient nombreux les chauffeurs de taxis,  des camions et d’autocars qui ont tenu à  exprimer leur ras-le-bol  face à cette décision inique et irréfléchie de l’Exécutif. Ainsi, selon certaines sources syndicales, le débrayage a été un vrai succès comme en attestent les taux de participation.   C’est le cas du transport interurbain des personnes qui a réalisé un taux de participation national avoisinant les 80% et celui du secteur des petits et grands taxis qui a enregistré un score identique. Quant au transport des marchandises, il a connu une participation oscillant entre 65% et 70%.

Actualité au Maroc