ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
14 Mai 2008
Mise à jour le 14 Mai 2008, 02:35
PDF
Imprimer
Envoyer
 

Tele Atlas, ont signé un accord de partenariat pour mettre à la disposition des pays de l’Afrique du Nord des bases de données de navigation.

Concrètement, il sera dorénavant possible pour tout propriétaire d’un appareil de géolocalisation de la marque « Tom Tom », qui a récemment racheté Tele Atlas, de se faire guider à travers une des cinq villes couvertes, dans un premier temps pour aller d’un point à un autre.

Au début, c’est un réseau de.70 000 km qui sera couvert. Le système de navigation permettra de trouver le meilleur chemin pour arriver à destination à l’intérieur des villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger et Fès. Les visiteurs européens pourront dorénavant être guidés depuis n’importe quel pays du Vieux continent jusqu’à ces villes.

Les appareils GPS Tom Tom seront commercialisés entre 1000 et 1500 DH pour les modèles d’entrée de gamme. Pour le haut de gamme, il faudra compter 3000 DH voire 4500 DH. C’est ce qu’on a pu déduire des informations contenues sur le site de Tele Atlas dont les responsables n’ont pas souhaité communiquer sur le projet.

Maroc, premier pays maghrébin à disposer du système

Au niveau de Cadtech, le secret est également bien gardé. Mais on peut d’ores et déjà avancer que le seul appareil suffira à se faire guider dans des villes jusque là inconnues du voyageur de passage. L’objectif est notamment de fournir aux touristes les mêmes services que dans leur propre pays.

Cet argument aura été un facteur déterminant dans la décision de Tele Atlas de s’adosser à un partenaire marocain pour ledit projet. « Disposer du GPS et le développement de moyens de télécommunications performants ont été un des facteurs qui ont favorisé l’Afrique du Sud lors de l’attribution de la Coupe du monde de football », explique un professionnel du secteur.

En la matière, le Maroc sera le premier pays du Maghreb à disposer du système de navigation grand public. Pourtant, pour être viable, le GPS devra également intéresser les particuliers locaux. Ainsi, si on estime que le parc de voitures haut de gamme est évalué, à plusieurs milliers, cela donne une idée du potentiel du marché qui peut être exploité grâce à des prix compétitif du matériel.

LavieEco

Actualité au Maroc