ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
08 Juillet 2007
Mise à jour le 08 Juillet 2007, 12:57
PDF
Imprimer
Envoyer
 

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) travaille d'arrache-pied pour mettre en circulation ces nouvelles cartes qui remplaceront progressivement les 20 millions titres identitaires sur quatre ans, à raison de 5 millions par an.

{sidebar id=1} Ce nouveau titre d'une validité de dix ans sera une carte à puce sans contact, intégrant l'empreinte digitale comme élément biométrique principal.

Il intégrera également trois composants à savoir des éléments visibles à l'oeil nu permettant, lors de tout contrôle d'identité, de savoir s'il s'agit d'une carte authentique ou falsifiée, le recours à un petit outillage pour s'assurer de l’authenticité et l'établissement d'une analyse par des experts de la DGSN.

La future CNI biométrique est dotée, en outre, d'un code barre bidirectionnel et intègre une puce sans contact. Ce code barre sera personnalisé au verso et ne pourra pas être modifié durant toute la vie de la carte. Il contient, en outre, des données identitaires de son porteur sous format crypté.

Source: Jeune Afrique

{sidebar id=2}

Actualité au Maroc