ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Un bus explose à Tel-Aviv, faisant dix blessés
La police israélienne examine le bus frappé par une explosion à Tel-Aviv. (Photo Nir Elias. Reuters)

L'essentiel

Les hostilités se poursuivent ce mercredi, aucune trêve n'ayant finalement été déclarée malgré les efforts diplomatiques en ce sens. La journée d'hier (mardi) a été marquée par des bombardements meurtriers sur l’enclave palestinienne, un nouveau tir vers Jérusalem et la mort d’un premier soldat israélien. Vingt-six Palestiniens et deux Israéliens ont été tués, portant à au moins 135 le bilan des morts Palestiniens et 5 Israéliens depuis mercredi dernier.

Retrouvez ici le fil de la journée de mardi.

15h15.  La France insiste mercredi sur la nécessaire protection des journalistes couvrant les hostilités entre Israël et le Hamas à Gaza, après plusieurs frappes israéliennes sur Gaza ayant touché des bâtiments abritant des médias.  «Alors que les journalistes ont été mis en danger par des explosions intervenues cette nuit à Gaza, la France rappelle son attachement à la liberté de la presse et à la protection des journalistes» , prévient le Quai d’Orsay.

14h30.  Un enfant palestinien est tué dans une nouvelle frappe israélienne sur l’immeuble où se trouve le bureau de l’Agence France-Presse (AFP) à Gaza, selon les services d’urgences du territoire palestinien gouverné par le Hamas.  «Un enfant, Abdelrahmane Majdi Naïm, a été tué et un autre Palestinien blessé par une frappe sur l’immeuble Naam» , a précisé à l’AFP un porte-parole des services d’urgences, Achraf al-Qoudra, au lendemain d’un précédent raid sur le même bâtiment.

14h15.  Cinq Palestiniens ont été tués dans

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc