ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Mali du Nord : Alger négocie avec les islamistes
Des combattants du groupe islamiste Ansar Dine, la faction la plus radicale et la plus influente, le 16 septembre dans le dsert du Mali. Crdits photo : STR/AP

Il y a urgence trouver une solution pour empcher une intervention militaire dans le nord du Mali. Nous devons absolument convaincre toutes les factions sur le terrain de rompre les liens avec les terroristes d'Aqmi et du Mujao. en croire une source proche des ngociations, c'est en recevant en secret une nouvelle dlgation d'Ansar Dine qu'Alger essaie de trouver au plus vite une issue politique la crise au Sahel. Les tractations avec le mouvement islamiste touareg, qui ont commenc depuis le rapt des diplomates algriens Gao en avril dernier, visent unir les diffrents courants d'Ansar Dine: la faction la plus radicale - et la plus influente - qui ne reconnat pas Aqmi comme un groupe terroriste, la frange plus souple, qui souhaite faire du Mali un mirat islamique mais pourrait se dmarquer d'al-Qaida, et le courant compos essentiellement d'anciens du MNLA qui veulent privilgier l'autonomie de l'Azawad. Voil pourquoi cette dlgation tait mene par Tena Ould Ahmed (le pre spirituel d'Iyad ag Ghali, chef d'Ansar Dine), tenant de l'aile dure, et Amada ag Bibi, plus modr, explique un proche du mouvement.

Des pourparlers qui ne sont pas du got de Bamako, o le premier ministre, Cheick Modibo Diarra, a appel samedi les Occidentaux envoyer avions et forces spciales au nord du pays. Nous ne reconnaissons pas

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc