ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Le Salvador veut croire à la paix des gangs
Carlos Mojica dit le Vieux Lynx, le chef de la mara 18, lors d'une confrence de presse confirmant la trve entre bandes rivales, depuis la prison de La Esperanza, dans la banlieue de San Salvador, dbut juillet Crdits photo : Roberto Escobar/EFE/MAXPPP

Il s'appelle Viejo Lin - le Vieux Lynx. Il a gagn son surnom l'ge de 8 ans dans les rues de Los Angeles. Aujourd'hui, 50 ans, il est considr comme le chef de la mara 18, forte de plusieurs dizaines de milliers de membres au Salvador. Les crimes les plus horribles lui sont attribus. Incarcr, il a t condamn en 2008 quarante ans de prison pour le meurtre et la dcapitation d'une femme. Je ne la connaissais mme pas. En plus, le tronc a t retrouv sur le territoire de la Salvatrucha. Comment j'aurais laiss un tronc en territoire ennemi? interroge-t-il.

Passionn d'histoire de France, Viejo Lin, de son vrai nom Carlos Mojica, prfre parler de De Gaulle que des activits dlinquantes de sa pandilla . La violence et la cruaut des deux principales maras du Salvador, la 18 et la Salvatrucha, ont fait de ce pays l'un de ceux o on enregistrait, il y a encore quelques semaines, le plus d'assassinats au monde. Car depuis le mois de mars, le nombre de morts violentes a t divis par trois. On est pass de quinze assassinats par jour cinq, grce un accord de paix entre les deux pandillas . Soit quelque 300 vies

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc