ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
La médiation imposée de Pékin au Soudan
Le prsident du soudan du Sud, Salva Kiir trinque avec son homologue chinois, Hu jintao, lors de sa visite en Chine, mardi Pkin. Crdits photo : Kazuhiro Ibuki/AFP

Le prsident chinois, Hu Jintao, a appel mardi la paix entre les deux Soudans, l'occasion de la visite Pkin de son homologue soudanais du Sud Salva Kiir. L'objectif le plus urgent est pour le prsident chinois de cooprer activement aux efforts de la communaut internationale pour arrter le conflit arm dans les territoires frontaliers.

Hu Jintao a pu mesurer aussitt la difficult de la tche. peine arriv, Salva Kiir a accus le nouvel tat du nord, qui a conserv le nom de Soudan, de lui avoir dclar la guerre. Un pas de plus dans l'escalade, Khartoum n'ayant pas officiellement lanc de dclaration de guerre. Mais pendant ce temps-l, sur le terrain, les oprations continuaient. Aprs avoir repris les champs de ptrole de Heglig, situs au Soudan et occups brivement par le Soudan du Sud, l'aviation soudanaise a bombard mardi Panakwach et Lalop, deux localits situes en territoire sud-soudanais, ainsi qu'un poste frontire.

Bataille autour du seul oloduc disponible

La Chine n'a pas l'habitude d'endosser le rle de mdiateur international. Mais ses intrts sont en jeu dans le conflit qui menace d'embraser les deux pays issus de la partition du plus vaste tat africain. Pkin, traditionnel soutien de Khartoum, est oblig de rattraper le temps perdu avec le nouvel tat du Sud-Soudan, qui a hrit des deux tiers

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc