ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
La jeunesse québécoise, acteur-clé du scrutin du 4 septembre
Des étudiants manifestent contre la hausse des frais de scolarité, le 22 juin 2012 à Montréal. (Photo Christinne Muschi. Reuters)

Dans le système électoral majoritaire à un tour du Québec, quelques points de pourcentage peuvent faire basculer le résultat du vote, d’autant que les deux principaux partis, les libéraux du Premier ministre sortant Jean Charest et les indépendantistes du Parti Québécois, se disputent les voix de façon très serrée.

Le gouvernement Charest, confronté depuis six mois à une mobilisation étudiante «historique» contre la hausse annoncée des frais de scolarité, avait opté pour l’intransigeance.

A lire aussi Le printemps érable des étudiants québécois

Ce faisant,

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc