ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
L'ONU condamne la prise de Goma par les rebelles du M23
Un rebelle du M23 patrouille sur le boulevard central de Goma, mardi. Crdits photo : PHIL MOORE/AFP

Correspondante New York.

Le Conseil de Scurit de l'ONU a vot l'unanimit, mardi soir, une rsolution propose par la France, qui condamne la prise de Goma par le M23 dans l'Est de la Rpublique dmocratique du Congo. Cette rsolution appelle galement sanctionner par le gel des comptes et l'interdiction de voyager deux de ses chefs rebelles: Innocent Kaina et Baudouin Ngaruye. Le Conseil exige le retrait immdiat de Goma des rebelles et rappelle l'ordre les pays trangers qui apportent leur soutien au M23, sans nommer explicitement le Rwanda et l'Ouganda. L'un et l'autre nient leur implication.

Le Rwanda en accusation. Dans la rsolution vote mardi soir, il est demand au secrtaire gnral de l'ONU, Ban Ki-moon, d'indiquer dans les prochains jours les noms des pays soutenant les rebelles du M23. Un rapport d'experts indpendants de l'ONU (document PDF), en octobre, accusait dj sans ambages les responsables rwandais de fournir des conseils stratgiques et de l'appui logistique aux rebelles et de jouer un rle central dans le soutien des activits politiques du M23.

Selon un haut responsable de l'ONU, les preuves du rle du Rwanda, en particulier, sont nombreuses: de nouvelles armes, des quipements de vision nocturne, de nouvelles recrues parlant l'anglais et, surtout, de nouvelles tactiques qui ont permis de prendre par surprise les hommes de la Monusco (le contingent de l'ONU dans le pays) et les forces de

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc