ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
JO : des athlètes israéliens dans la crainte d'un boycott
Les dlgations israliennes et iraniennes la crmonie d'ouverture des JO d'Athnes en 2004 AP Photo/Hasan Sarbakhshian Crdits photo : HASAN SARBAKHSHIAN/ASSOCIATED PRESS

[ Cet article a t modifi le 1er aot aprs le dmenti apport par la fdration internationale de judo ]

Aprs la controverse suite au refus du Comit international olympique (CIO) de faire respecter une minute de silence en souvenir de l'attentat des JO de Munich en 1972, un incident a sem l'moi autour de la dlgation de l'tat hbreu.

Vendredi , un article du quotidien britannique The Telegraph (l'article a t supprim le 1er aot, ndlr) relatait la faon dont s'tait droul l'entranement entre des judokas libanais et israliens. Dans cet article, le porte-parole du comit olympique isralien Nitzan Ferraro dcrivait ainsi la sance: Nous commencions nous entraner quand ils [la dlgation libanaise de judo] sont arrivs et nous ont vus. Ils n'ont pas apprci et sont alls voir les organisateurs qui ont plac une sorte de mur entre nous. Selon l'agence de presse Reuters, la dlgation libanaise n'avait pas donn d'explication cette demande.

Depuis, la fdration internationale de judo a donn sa version des faits: Cela est tout simplement faux. Ce qui s'est rellement pass c'est qu'une des deux quipes s'entranait dj lorsque la deuxime est arrive. La premire quipe avait tout simplement oubli de rserver la salle. En voyant cela, les deux quipes se sont mises d'accord pour partager la salle afin qu'elles puissent toutes les deux s'entraner et se prparer en

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc