ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a appelé le vainqueur de la présidentielle à ne pas bloquer les pourparlers d'adhésion de la Turquie, lancés en 2005. Les négociations devraient durer une dizaine d'années.
{sidebar id=1}Nicolas Sarkozy est hostile à l'entrée de la Turquie dans l'UE.
Le commissaire européen à l'élargissement Olli Rehn a affirmé lundi que les pourparlers d'adhésion avec la Turquie continueraient, quels que soient les commentaires de M. Sarkozy.
"L'UE négocie avec la Turquie sur la base d'un mandat donné unanimement par les Etats membres", a déclaré Olli Rehn à Bruxelles. "Tout Etat membre souhaitant défaire ce mandat doit le faire en toute connaissance des possibles conséquences. Les négociations doivent se poursuivre".
courriercasablanca.com - Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc