ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
03 Mai 2007
Mise à jour le 07 Mai 2007, 06:54
PDF
Imprimer
Envoyer
 
Mme Royal a critiqué le "bilan" de son adversaire dans le gouvernement sortant, appelant les Français à faire le choix de l' "audace" pour élire une femme au sommet du pouvoir français. Elle a promis une France "paisible" et de rassembler les Français pour construire une France "créative, imaginative".
{sidebar id=1}M. Sarkozy, pour sa part, a évoqué une "crise morale" dans la politique française et critiqué l'"assistanat" dans la société française, plaidant notamment pour le "mérite", l'"effort" et la " promotion sociale".
Le débat a été retransmis en direct par au moins neuf chaînes de télévision françaises, ainsi que sur internet, des radios et des chaînes étrangères. Les spécialistes estiment à 20 millions le nombre de téléspectateurs.
Nombre de sondages donnaient jusqu'ici M. Sarkozy vainqueur au second tour. Les sondages montrent néanmoins que les quelque 6,8 millions d'électeurs du centriste François Bayrou, et les 3,8 millions d'électeurs de Jean-Marie Le Pen n'ont pas encore tous pris leur décision.
MM. Bayrou, qui avait eu un débat avec Mme Royal, a refusé de donner de consigne de vote, alors M. Le Pen a appelé mardi ses partisans à s'abstenir massivement au second tour.
courriercasablanca.com - Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc