ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
24 Avril 2007
Mise à jour le 07 Mai 2007, 06:59
PDF
Imprimer
Envoyer
 
"Aujourd'hui, le 23 avril, à 15H45 heure de Moscou, le premier président de la Russie Boris Nikolayevich Eltsine est décédé à l'Hôpital clinique central. Sa mort a été causée par l'insuffisance polyorganique cardio-vasculaire progressive", a affirmé Serguei Mironov, du centre médical de l'administration présidentielle, cité par Itar Tass.
La Maison Blanche présenté ses condoléances aux proches de M. Eltsine, le qualifiant de "figure hsitorique".
Selon Itar-Tass, l'ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, également connu pour avoir été le principal opposant de M. Eltsine, a exprimé ses condoléances à la veuve de M. Eltsine, Naina.
"Je m'adresse à Naina Iosifovna et à l'ensemble de sa famille. Je suis sincèrement désolé pour vous et partage votre peine," a déclaré M. Gorbatchev.
"Il y a beaucoup de points sur lesquels nous n'étions pas d'accord et nous avons eu d'importants désaccords qui ont affecté les processus politiques, mais en ce moment même, je voudrais exprimer mes sincères condoléances à la famille Eltsine," a déclaré M. Gorbatchev.
Né le 1er février 1931, M. Eltsine a travaillé en tant qu'ouvrier de construction avant de devenir un officiel du parti communiste.
M. Eltsine a été diplomé en 1955 de l'Institut polytechnique de l'Oural à Sverdlosk (actuellement Yekaterinburg), où il a vu le jour. Il est devenu membre du Parti communiste en 1961.
Il est devenu premier secrétaire du comité central du Parti du district de Sverdlosk en 1976 et membre du comité central du Parti en 1981.
En 1985, il a été nommé premier secrétaire de la branche moscovite du Parti et en 1986, membre alternatif du Politburo du comité central, oragne principal de décision du parti.
Il a été obligé de démissionner du commandemant du Parti en 1988 et a été nommé vice-président du comité de construction du pays.
En 1991, il est devenu le premier président élu de la Russie, après la décompsitoin de l'ancienne Union soviétique. En 1996, il a été réélu pour un second mandat.
Mais en décembre 1999, il a démissionné en donnant le pouvoir à Vladimir Poutine. Il a ensuite gardé profil bas.
Le Courrier de Casablanca - Agences

Actualité au Maroc