ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
12 Juin 2012
PDF
Imprimer
Envoyer
 
Barack Obama traverse une mauvaise passe
arack Obama, vendredi la Maison-Blanche, lors de sa rencontre avec les journalistes. Crdits photo : Carolyn Kaster/AP

Au XXIesicle, les gaffes ne sont pas conseilles en campagne lectorale. Surtout aux tats-Unis, o le cycle d'information continue magnifie, dissque et raille le plus petit drapage, transformant le moindre flocon politique en avalanche mdiatique. Ainsi le prsident Obama se retrouve-t-il depuis cinq jours sous le feu roulant des critiques de ses adversaires rpublicains et des mdias, pour avoir lch lors d'une confrence de presse vendredi que le secteur priv se porte bien. Bien?, a aussitt attaqu une vido de l'quipe de son rival Mitt Romney, lance sur les ondes dimanche. Elle montre des Amricains ayant perdu leur emploi et insiste sur la persistance d'un chmage 8,2%.

Non, Monsieur le prsident, le secteur priv ne se porte pas bien, conclut le clip rpublicain. Lundi, une autre vido cinglante tait mise en ligne. Y a-t-il jamais eu prsident plus dconnect de la classe moyenne?, clame-t-elle.

Sur la dfensive

L'pisode a mis Barack Obama sur la dfensive, le forant revenir devant les camras pour expliquer qu'il avait voulu dire que le maintien d'un fort taux de chmage tait surtout d l'effondrement de l'embauche dans le secteur public, tandis que le secteur priv avait cr depuis 2008 prs de 4,3millions d'emplois. Bien sr que le secteur priv ne se porte pas bien, a-t-il rectifi, tout en dnonant le blocage, par les rpublicains du Congrs, de son plan d'embauche de professeurs, de pompiers

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc