ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Arrêté par l'armée, le premier ministre malien démissionne
Moi Cheik Modibo Diarra, je dmissionne avec mon gouvernement, a dclar Diarra lors d'une brve allocution l'Office de radio-tlvision du Mali. Crdits photo : Uncredited/AP

Il ne s'agit pas d'un coup d'tat, assure l'arme. N'empche que l'arrestation et la dmission du premier ministre malien mardi matin ne prsagent rien de bon pour la stabilit du pays, dont la moiti nord est entirement occupe depuis juin par des groupes islamistes arms.

Cheick Modibo Diarra a annonc mardi matin sa dmission lors d'une brve allocution tlvise, peu aprs avoir t arrt sur ordre du capitaine Amadou Haya Sanogo, ancien chef des putschistes qui avaient renvers le prsident Amadou Toumani Tour en mars. Diarra avait prvu de se rendre en France lundi soir pour un contrle mdical, selon son entourage. Il s'apprtait se rendre l'aroport quand il a appris que ses bagages avaient t dbarqus de l'avion et il est rest son domicile de Bamako, o il a t arrt.

Le pays est en crise et il bloquait les institutions, a dclar Bakary Mariko, porte-parole des militaires. Le prsident est toujours en place mais le premier ministre ne travaillait plus dans l'intrt du pays.

Les ex-putschistes toujours influents

Aprs avoir renvers le prsident Amadou Toumani Tour il y a quelques mois, les militaires maliens avaient t contraints de restituer le pouvoir aux civils, mais le capitaine Sanogo et ses hommes sont rests trs influents dans la gestion des affaires. Or ils reprochaient Diarra d'tre en faveur de l'intervention

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc