ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Amnesty dénonce les bombardements de quartiers résidentiels à Alep
Bâtiment détruit par un pilonnage de l'armée syrienne loyaliste, le 7 août 2012 dans le quartier de Bustan al-Qasr, à Alep. (Photo stringer. Reuters)

Amnesty International a dénoncé la violence des bombardements de l’armée syrienne sur la ville d’Alep, en partie tenue par les rebelles, s’appuyant sur des images satellitaires montrant l’utilisation d’armes lourdes sur des zones résidentielles.

Selon Amnesty, les images montrent à Alep et dans la petite ville voisine d’Anadan plus de 600 cratères formés par l’impact d’obus d’artillerie et démontrant la violence des combats autour de la deuxième ville du pays, située dans le nord-ouest près de la frontière turque.

« Amnesty

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc