ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
À Damas, les opposants toujours sous le feu des loyalistes
Un camion brle, samedi Damas, dans le quartier d'Erbeen qui vient de se faire pilonner. Crdits photo : HANDOUT/REUTERS

Appuyes par des blinds et des hlicoptres, les troupes loyales Bachar el-Assad ont vis dimanche des poches tenues par les insurgs, lgrement arms. De leur ct, des membres de la garde rpublicaine, une unit d'lite, protgeaient les btiments des services de scurit, cibles des rvolutionnaires, aprs leur exploit de mercredi au cours duquel ils ont russi tuer quatre cadres de la nomenklatura, dont Assef Shawkat, le beau-frre du prsident syrien.

Face la supriorit militaire de l'arme, les insurgs ont d se retirer des quartiers de Midane et de Mezzeh. Dimanche, les combats se concentraient Barz et dans les vergers derrire Mezzeh. Ils auraient fait des dizaines de morts. Le bilan est beaucoup plus lev que ce qui est annonc, selon un homme d'affaires alaouite en contact avec la hirarchie scuritaire Damas.

En parallle, experts russes et syriens tentent de dterminer le lieu d'o a t commande l'explosion de la bombe utilise dans l'attentat de mercredi. Selon nos informations, une plaquette d'explosif de la taille d'un tlphone portable aurait t dissimule sous chacun des bureaux occups par les cinq responsables de la scurit tus ou blesss pendant une runion.

Des militants de tous horizons

Damas, les gens continuent chercher dsesprment tre en scurit, s'alarme la Croix-Rouge internationale. Les insurgs contrlent dsormais trois postes frontires avec la Turquie, mais ils ont d en cder un

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc