ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

La mort d'un New-Yorkais de 97 ans a été attribuée à une agression datant de la fin des années 1950, qui devient donc un homicide, sujet d'une enquête impossible.

 

Antonio Ciccarello vient de mourir d'un coup de couteau. Son agresseur, lui, est probablement déjà mort depuis belle lurette. Car l'agression a eu lieu... dans les années 1950.

Si l'affaire, révélée par le New York Times, semble défier la logique, elle a pourtant une explication surprenante mais relativement cohérente. Selon l'autopsie, à 97 ans, Antonio Ciccarello est bien décédé, du point de vue de la médecine légale, du coup de couteau qui l'a touché il y a environ 55 ans. La cause de sa mort selon son certificat de décès : complications d'une occlusion intestinale "causée par une hernie ventrale due à une profonde laparotomie [une incision de l'abdomen] réalisée pour traiter une blessure par arme blanche au torse". Une blessure "infligée par un tiers". Et donc, un "homicide". Ce qui fait de son agresseur présumé un meurtrier présumé.

Chaque année, la police de New York recense quelques cas de ce genre, indique le quotidien new-yorkais, mais le cas d'Antonio Ciccarello bat haut la main le record de temps entre les faits et la mort de la victime.

Sans témoin ni indice

L'homicide étant avéré, les inspecteurs new-yorkais ont été contraints d'ouvrir une enquête pour meurtre. Sans aucune preuve, ni témoin, ni indice, ni même une piste. Sans même savoir avec certitude dans quel hôpital la victime s'était précipitée pour faire soigner sa blessure. Ils se sont mis sur la piste de ceux qui étaient à l'époque les collègues de celui qui était gardien dans un immeuble de la 5e avenue.

"Le problème, c'est qu'il n'y a plus tellement de gens vivants, a déclaré le lieutenant chargé de l'enquête. Il a vécu toutes ces années sans problème. Et subitement, c'est un homicide." Quant au meurtrier, difficile de (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Un sauvetage impressionnant filmé en haute mer
Australie : un pêcheur découvre un requin-lézard dans ses filets
Elle accouche au-dessus de l'Atlantique !
Clap de fin pour les photos seins nus de "The Sun"
Recevez la newsletter Le Point.fr

Actualité au Maroc