ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

Jusqu'à présent, peu de personnes avaient pu apercevoir ce qui se cache sous les têtes géantes des statues Maoï sur l'Ile de Pâques. Aujourd'hui, tout le monde peut le découvrir grâce à une équipe de chercheurs.

Les statues de l'ile de Pâques suscitent depuis des décennies la curiosité des archéologues. Érigées à des dates inconnues, les pierres utilisées ne pouvant être soumises à la datation au carbone 14, les chercheurs savent déjà que l'île, comme celles des archipels de Micronésie et Polynésie, ont été peuplées entre 700 et 1100 après J-C. L'estimation de l'érection de ces effigies imposantes est quant à elle très floue, elle se situerait entre 1100 et 1680 après J-C. Les archéologues ont comptabilisé près de 1042 statues, dont au moins 90 d'entre elles comportent des écritures sûrement liées au culte de la fertilité féminine auxquelles ces idoles étaient dédiées.

L'Île de Pâques a été découverte en 1722, le jour de Pâques par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, mais il a fallu attendre 1916 pour que l'exploratrice britannique Katherine Routledge réalise la première étude de ces statues et que leurs corps soient révélés. Les pierres possèdent des caractéristiques impressionnantes : leurs poids varient entre 14 et 270 tonnes. Elles ont été transportées - parfois sur une distance de 20 à 30 kilomètres depuis la carrière- , dressées et enterrées à tous les points de l'île sans que les modalités de transport ne soient encore élucidées. Une civilisation mystère qui fascine, de part ces créations aussi majestueuses que les pyramides d'Egypte ou amérindiennes et aussi de l'inconnu que représente cette population des Moais, venue par hasard sur cette île entre -700 et 1100.

Retrouvez cet article sur Gentside.com

1. Video - Web Therapy, la série décapante d'une ex-Friends
2. Video - Katy Perry dévoile son clip made in Facebook
3. Video - Cet enfant sort de son sommeil dans la peau d'une rockstar
4. Video - Quand l'iPhone remplace les profs de guitare
5. Video - Avec UNI-CUB, la révolution est en marche !

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc