ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Dans le document intitulé "La corruption à l'école et à l'université: quelles situations", l'Unesco analyse la nature et l'ampleur de la corruption dans le domaine de l'éducation, ainsi que son coût pour la société, et propose des solutions pour y répondre.
"La déperdition de fonds entre les ministères de l'Education et les établissements scolaires peut atteindre 80% de la totalité des sommes allouées dans certains pays", indique le rapport.
Les "pots-de-vins et les dessous-de-table" dans le recrutement des professeurs tendent à faire baisser la qualité des enseignants; les frais d'entrée illicites dans les établissements scolaires et autres coûts cachés contribuent à "faire le nombre des inscriptions et à augmenter le taux d'échec scolaire", selon le document.
"Cette importante étude nous montre qu'il faut d'agir", a déclaré KoÏchiro Matsuura, directeur général de l'Unesco.
Le rapport est le fruit de plusieurs années de recherches sur les thèmes de l'éthique et de la corruption menées par l'Institut international de planification de l'éducation de l'Unesco.
Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc