ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
16 Octobre 2007
Mise à jour le 17 Octobre 2007, 05:38
PDF
Imprimer
Envoyer
 

Le visage flouté, la voix modifiée, le prélat témoigne. Non, il n'a pas l'impression de pécher en ayant des relations sexuelles avec un homme. Il pousse l'audace jusqu'à demander à son interlocuteur s'il le trouve attirant.
{sidebar id=1]
Mais le chef de service à la Congrégation pour le clergé, à la tête des quelques 400.000 prêtres du monde entier a commis un impair. Il a reçu l'équipe de tournage dans son bureau, que de nombreuses personnes ont immédiatement reconnu.

Démasqué, l'homme âgé d'une soixantaine d'années dit avoir été piégé. "Ne me condamnez pas, l'interview a été faite par tromperie", déclare-t-il dans un entretien à Petrus, un site d'actualité du Vatican.

Et de se défendre d'être homosexuel. "Je ne suis pas gay. Je voulais écrire un livre, une réflexion sur le problème de l'homosexualité chez les prêtres."

En somme, cette interview bidonnée aurait été réalisée alors qu'il effectuait des "recherches".

Pas très convaincant...

{sidebar id=2}

Actualité au Maroc