ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

HOAX - La gravité terrestre, annulée l'espace de 5 minutes le 4 janvier 2015? Ce n'est pas la première fois que des prédictions invraisemblables sont avancées sur le web, et se diffusent à une vitesse incroyable. On se souvient par exemple du bug de l'an 2000 qui avait fait polémique ou encore, de la fin du monde, rien que ça, annoncée pour le 21 décembre 2012.

Mais parfois, ce sont des canulars volontairement lancés sur la Toile (appelés hoax en anglais), qui parviennent à berner le quidam. Tout récemment, c'est une "thèse", selon laquelle, grâce à un alignement parfait de Jupiter avec Pluton, la gravité sur Terre serait annulée partiellement pendant quelques minutes, le 4 janvier 2015. Avec plus d'un million de partages sur Facebook, on peut dire que certains sont tombés dans le panneau, et risquent d'être bien déçus de se retrouver cloués au sol comme d'habitude, à la date fatidique. Parmi eux, bien entendu, il y a heureusement des internautes qui l'ont partagé uniquement pour rire.

Des sites trompeurs

Alors, comment en arrive-t-on a être si crédule? C'est que les scientifiques ont beaucoup d'influence sur nous, et certains sites n'hésitent pas à diffuser des thèses "scientifiques" erronées, ou qui sont purement et simplement des canulars. C'est le cas du site Daily Buzz Live, aux Etats-Unis, qui est largement à l'origine de la diffusion de ce hoax, et qui avance avec beaucoup de sérieux : "Les astronomes ont depuis longtemps été conscients qu’un tel alignement planétaire aura lieu à cette date, quand Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton se trouveront du même côté que le soleil, à un angle de 95 degrés." Faux tweet de la Nasa à l'appui, l'article est massivement partagé.

Le problème de ce genre de médias, explique Business Insider, est son caractère trompeur. A la différence d'un Gorafi, à la française, le site ne fait pas dans la satire. Il n'hésite pas à induire ses...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

La fin du monde en images
La Nasa détourne le Black Friday
Les trois enjeux de l'Europe spatiale de demain

Actualité au Maroc