ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

Les ministres et les gouverneurs de province en Chine devront désormais occuper un bureau ne dépassant pas une superficie de 54 m2, ont annoncé samedi les autorités, une mesure s'inscrivant dans la campagne d'austérité mise en avant par le président Xi Jinping.

S'ils occupent un rang de gouverneur-adjoint ou de vice-ministre, les officiels devront avoir un bureau inférieur de 12 mètres carrés à celui de leur supérieur, a précisé la Commission centrale d'inspection de la discipline, le gendarme du Parti communiste, citée par l'agence de presse Chine nouvelle.

Les chefs de direction dans les ministères et dans les préfectures provinciales devront eux travailler dans un bureau de 30 m2 maximum, et leurs adjoints dans un bureau n'excédant pas 24 m2.

Ces restrictions sont prises après que des récents édifices publics démesurés en Chine ont fait scandale, notamment dans des zones semi-rurales, à un point tel que certains chantiers ont été abandonnés avant terme.

Les officiels pourront avoir un espace de repos et des toilettes privatives, à partir du moment où ces équipements feront partie de la superficie à laquelle ils ont droit.

Leurs adjoints n'auront eux pas droit à des WC privés, précise le document.

Depuis deux ans, le numéro un chinois Xi Jinping affiche sa détermination à lutter contre le train de vie luxueux des hauts fonctionnaires de l'administration, en estimant que les abus causent des ravages à l'image du Parti.

De très nombreux officiels et cadres communistes ont ainsi dû renoncer aux tapis rouges, aux banquets ostentatoires, aux liqueurs et cadeaux coûteux, ainsi qu'aux autres "extravagances" accompagnant leurs déplacements.

Actualité au Maroc