ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

INTERNATIONAL - En visite d'Etat en Argentine, le président américain Barack Obama a profité du dîner officiel pour s'offrir un dernier tango avant la fin de son mandat, non pas à Paris comme dans le film de Bernardo Bertolucci, mais à Buenos Aires. En présence du président argentin Mauricio Macri, la danseuse de tango Mora Godoy s'est dirigée à plusieurs reprises vers le président des Etats-Unis, afin de lui proposer une danse. Si le leader de la première puissance mondiale tente dans un premier temps de se dérober en proposant à son homologue argentin de prendre sa place, il finit par se lever et prendre d'assaut la piste, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

"Le président américain décline d'abord l'invitation de tango, puis abandonne"
S'en suit un tango d'un peu plus de 30 secondes durant lequel Barack Obama, très sobre, montre qu'il est presque aussi à l'aise sur la piste de danse que sur sur les parquets de basket. La première dame Michelle Obama a également été conviée à participer à la fête, en compagnie du danseur professionnel José Lugones.
"Michelle Obama a également reçu une invitation pour danser (couple de droite)"
Une fois ce sympathique moment terminé, Mora Godoy a tenu à rassurer Michelle Obama, par ailleurs mondialement connue pour sa jalousie. Dans un tweet partagé par le journaliste de CBS Mark Knoller, on aperçoit les deux femmes s'enlacer. Interrogée par le journal La Nacion, la danseuse Mora Godoy s'est confiée sur le moment qu'elle a partagé avec le locataire de la Maison-Blanche: "Il m'a dit... Retrouvez cet article sur le Huffington Post

• Cette centenaire qui danse à la Maison Blanche a "illuminé" la journée
• VIDEO. Obama et Castro font la "ola" pendant un match de baseball
• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici
• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Actualité au Maroc