10 Décembre 2012
Imprimer
 
Demande d’ouverture d’une enquête impartiale sur la baisse des prix des médicaments : Le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé épingle El Ouardi
Le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé (RMDDS) demande la constitution d’une commission d’enquête sur le dossier de la baisse des prix des médicaments.
Dans un communiqué parvenu à Libé, le RMDDS affirme  «que la publication de la liste complète des médicaments, dont les prix vont baisser à partir du 1er janvier 2013, a mis au grand jour un grand scandale qui peut renvoyer le ministre et des membres de l’industrie pharmaceutique devant une commission d’enquête parlementaire voire devant la justice».
Selon ladite source, la liste tant attendue par les patients  ainsi que les professionnels du secteur, «contient de fausses baisses comme celles de «cipro LP» qui est commercialisé depuis plus d’un an à 60 DH,  et pour le reste de la liste, il s’agit dans la majeure partie des cas, de produits dont le chiffre d’affaires est très bas». Ce qui a été considéré par le  RMDDS comme «une insulte à l’intelligence des Marocains qui peuvent s’assurer des prix de ces médicaments auprès des pharmacies ou en consultant depuis leurs demeures les sites Internet».
Le RMDDS souligne que le nombre de médicaments inscrits sur la liste des baisses a été réduit de 320 à 314, en s’interrogeant sur les raisons de la publication par les pharmaciens et les industriels de cette liste préalablement à sa publication officielle par le ministère de la Santé.
Le réseau  dénonce, également, l’absence d’une approche participative  dans l’établissement de la liste des médicaments dont les prix doivent baisser. «Contrairement à ce

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF