27 Septembre 2012
Imprimer
 
Au cours d’une journée de consultation qui lui a été dédiée : L'économie sociale et solidaire en débat à Salé
Une journée de consultation dédiée à l'économie sociale et solidaire et sa place dans les politiques sectorielles a été organisée mardi à Salé par le Réseau marocain d'économie sociale et solidaire (REMESS) en partenariat avec l'Agence américaine de développement international (USAID) sous le thème «Vers une économie sociale et solidaire au cœur des stratégies sectorielles au Maroc».
Organisée à l'Institut panafricain du développement pour l'Afrique du Nord à Salé, cette journée a permis aux acteurs de différentes institutions, ONG de la société civile et entreprises de l'économie sociale et solidaire de discuter de divers sujets liés à l'impact de l'approche sociale et solidaire sur l'économie nationale.
«Les systèmes économiques d'aujourd'hui ne peuvent résoudre toutes les problématiques de l'emploi, d'où l'intérêt de l'économie sociale et solidaire (ESS) qui se trouve au cœur des politiques gouvernementales», a indiqué Abdesslam Bikrat, gouverneur de la ville de Salé, insistant sur «la proximité» et «la participation» comme éléments clefs de l'emploi des jeunes.
Cette journée a été l'occasion de débattre en plénière et ateliers, de trois thématiques au tour du rôle de l'ESS.
La première thématique a porté sur la réforme de la loi 24-83 relative aux coopératives afin que celle-ci accompagne le développement du mouvement coopératif conformément à la recommandation 193 du Bureau international du travail. Les intervenants se sont, à cet égard, accordés sur le rôle que jouent les coopératives en tant que facilitateur de l'accès de la population aux services et acteurs de développement territorial.
Le deuxième axe s'est penché sur l'agrégation

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF