08 Août 2012
Imprimer
 
A cause de la cessation d’activités de leur entreprise : 1.500 officiers et marins pêcheurs en rade à Tan Tan
L’Association sahraouie des officiers et marins pêcheurs à Tan Tan, a organisé un point de presse pour expliquer la situation sociale catastrophique de 1.500 officiers et marins pêcheurs, depuis le mois d’avril dernier, lorsque leur employeur, le Groupe Omnium Maroc pour la pêche maritime, a cessé ses activités.
Le président de l’association a expliqué les raisons de l’organisation de ce point de presse qui permet, dit-il, d’expliquer la situation catastrophique que vivent les employés du groupe depuis la cessation des activités de celui-ci en avril 2012 et le refus du président d’ordonner la reprise des  activités après la fin du repos biologique. Il a également mis l’accent sur le peu d’intérêt que les responsables locaux et nationaux accordent à ce problème social dont on ne peut prévoir les conséquences et qui met en danger l’avenir de toute une ville, voire toute une province et ses habitants.
Le président de l’association et la plupart des intervenants ont souligné que le chef du gouvernement et le ministre des Pêches maritimes sont les premiers responsables de cette catastrophe que vivent les marins pêcheurs et leurs familles d’autant plus que chacun doit satisfaire les besoins de sa famille pendant le Ramadan et se préparer à affronter les problèmes de la rentrée scolaire. Les différents intervenants ont dénoncé le silence du ministre,  sa passivité et son manque d’initiative.
Le ministre, ajoutent les intervenants, a déclaré devant le Parlement qu’il était incapable de trouver une solution ou de donner suite aux demandes illogiques du président du

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF