21 Juin 2012
Imprimer
 
560 membres ont pris part aux travaux du dixième Congrès : Chouala appelle à l'établissement d'un référentiel de partenariat avec le gouvernement
Du 8 au 9 juin 2012, l'Association Chouala pour l'éducation et la culture a organisé son dixième congrès au Centre international des jeunes à Bouznika  sous le thème «Le mouvement associatif, un partenaire dans les politiques publiques et l'édification démocratique ».
560 congressistes issus des  96 antennes et 14 régions composant le réseau national de Chouala, ont pris part aux travaux de ce moment historique ponctué par la célébration du 37ème anniversaire de l'Association.
Le congrès avait entamé ses travaux par une cérémonie d'ouverture le 8 juin dans la salle Bahnini à Rabat, un moment particulier qui était l'occasion pour plusieurs intervenants politiques, associatifs et culturels de rendre hommage à Chouala.
A cette occasion, Mohammed Amadi, président réélu, a mis en avant le projet associatif de Chouala basé sur les valeurs de démocratie, de liberté, d’égalité, de modernisme, et de diversité. Chouala, a-t-il ajouté, a consacré ses 37 ans d'action associative au service  public dédié aux enfants et jeunes Marocains dont elle a toujours défendu les droits sociaux, économiques, civils et politiques. Chiffres à l'appui, M. Amadi a passé en revue le bilan des quatre dernières années marqué par l'organisation de 268 actions organisationnelles, la formation de 2.171 animatrices et animateurs qui ont offert 1.432.620 heures de services pédagogiques, à titre bénévole, aux enfants marocains au sein des colonies de vacances.
La jeunesse marocaine n'était pas du reste dans cette dynamique, puisque 5004 jeunes ont bénéficié de 135.108 heures de formation grâce au bénévolat de 333 encadrantes et encadrants qui

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF