04 Juillet 2013
Imprimer
 
Le Festival de Baalbeck délocalisé près de Beyrouth

Le festival international de Baalbeck, qui se déroule habituellement dans le célèbre temple romain de l'Est du Liban, aura lieu cette année dans la banlieue de Beyrouth, en raison des violences liées à la guerre en Syrie, ont annoncé mardi les organisateurs.
"Malgré la situation et après consultation avec les autorités, nous avons décidé que le festival devait avoir lieu mais en changeant le lieu (...) Il se déroulera donc à la Magnanerie de Jdeidé, un ancien bâtiment servant au 19e siècle à l'élevage des vers à soie", assure un communiqué.
"Nous avons choisi ce lieu car il se trouve à la lisière de Beyrouth et est accessible pour tous", ajoutent les organisateurs de ce festival qui a débuté en 1956. Il s'était interrompu durant la guerre civile de 1975 à 1990 pour reprendre en 1997. En 2006, il avait été annulé en raison de la soudaine guerre entre Israël et le mouvement chiite Hezbollah.
La soprano internationale Renée Fleming, qui devait être l'invitée phare de l'édition 2013, a annulé sa participation à ce festival, l'un des plus prestigieux du monde arabe et une des vitrines culturelles du Liban.
Baalbeck est un bastion du Hezbollah chiite, puissant parti armé qui participe aux combats en Syrie auprès des troupes du président Bachar al-Assad.

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF