04 Juillet 2013
Imprimer
 
Mohammad Assaf a enflammé 40.000 spectateurs à Ramallah

Le vainqueur du concours de chant panarabe “Arab Idol”, Mohammad Assaf, un Palestinien de Gaza, se produisait lundi soir devant quelque 40.000 spectateurs enthousiastes à Ramallah, en Cisjordanie.
La foule se pressait sur une place à proximité du mausolée du défunt président palestinien Yasser Arafat, au milieu d’un important dispositif de sécurité et d’ambulances mobilisées à titre de précaution, ont constaté des correspondants de l’AFP.
Mohammad Assaf a été accueilli par des acclamations à son entrée sur scène, entouré par un cordon de policiers le protégeant des centaines de personnes voulant se faire photographier avec lui.
“Je suis très heureux d’être parmi vous et avec l’aide de Dieu, je vous ai fait honneur”, a-t-il déclaré avant de commencer son concert, à la demande du public, par son interprétation d’une célèbre chanson patriotique palestinienne, “Alli al kouffia” (“Brandis le keffieh”), évoquant Yasser Arafat.
Mohammad Assaf est arrivé lundi après-midi en Cisjordanie gouvernée par l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas par le pont Allenby en provenance de Jordanie. Il a déposé une gerbe sur la tombe d’Arafat avant d’être reçu par M. Abbas.
Après Ramallah, il doit se produire dans les principales villes de Cisjordanie: Bethléem, Hébron (sud) et Naplouse (nord).
A son retour le 25 juin dans la bande de Gaza gouvernée par le Hamas, Mohammad Assaf avait appelé à la “fin de la division” avec la Cisjordanie et à “l’unité” entre Palestiniens.

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF