23 Avril 2013
Imprimer
 
Mohammedia aura en juin prochain son premier festival maghrébin
Ce festival comme le suggère son appellation, cherche à s’ouvrir sur les cultures du Maghreb arabe, mettant en valeur l’échange et la proximité culturelle et ce à travers la création d’un espace permettant aux artistes et exposants de se produire sous le signe de la diversité et du respect des différences.

En somme, un festival qui promeut cinq valeurs essentielles à savoir l’union, la tolérance, l’ouverture, le respect et l’échange, comme le souligne Mohamed Agouyame, directeur de ce festival né de la volonté partagée entre les artistes et intellectuels maghrébins de contribuer à la matérialisation de l’Union du Maghreb Arabe qui demeure depuis de longues années un vÂœu pieux.

Et de souligner dans une déclaration à la Map, que cet événement fédérateur cherche à valoriser le patrimoine maghrébin par le biais de la consolidation des liens culturels et du partenariat entre les artistes et autres professionnels des arts et métiers, la découverte de jeunes talents ainsi que la promotion du tourisme dans la région.

Au programme, des salons d’artisanat et de livre avec la participation de 50 artisans et autant d’éditeurs maghrébins ainsi que des représentations théâtrales qui seront données par cinq troupes maghrébines. Il s’agit de la troupe du théâtre national avec la pièce Al Maratou Lati, la troupe algérienne de la coopérative de Port Saïd (El Kaïda Hlima), le théâtre Azzouz Chennaoui (Kif ma yarjae el fertatou-Tunisie), la troupe du ministère de la Culture et de la Société Civile-Libye (Khararif) et l’association de théâtre-Mauritanie (Taranim).

Quant à l’animation musicale, elle sera aussi éclectique que diverse au goût de toutes les générations avec au menu une multitude de concerts en plein air et face à la mer.

Toute une programmation qui vise à promouvoir le dialogue interculturel et une meilleure entente entre les peuples du Grand Maghreb et offrir aux exposants l’opportunité de faire connaître le patrimoine culturel de leurs pays.

Les organisateurs prévoient également des hommages qui seront rendus à cinq artistes majeurs de la scène maghrébine, en l’occurrence Hayat El Idrissi (Maroc), Cheb Khaled (Algérie), Lotfi Bouchenak (Tunisie), Ahmed Fakroune (Libye) et Maâlouma Bent Al Maidah (Mauritanie).

Les manifestations prévues se dérouleront à la plage de Mohammedia (concerts), la place des villes jumelées (exposition artisanale), la Kasbah pour les stands de livres ainsi que le théâtre de Mohammedia rebaptisé depuis peu au nom du militant disparu Abderrahim Bouabid.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF