07 Août 2012
Imprimer
 
Espagne : Acteurs et artistes craignent que la rigueur ne tue la culture
Pour Javier Bardem, Pedro Almodovar, Marisa Paredes et bien d'autres acteurs et artistes espagnols, l'inquiétude est vive: la politique économique d'une rigueur drastique menée en Espagne pour lutter contre la crise menace de condamner le monde déjà fragile de la culture.
"Ils tuent la culture de ce pays", se désole Javier Bardem, qui a reçu un Oscar pour son rôle dans "No Country for Old Men".
Ecoles et hôpitaux espagnols souffrent depuis des mois de coupes budgétaires.
Mais le dernier train de mesures annoncé en juillet, visant à économiser 65 milliards d'euros, inclut une augmentation de la TVA, particulièrement violente pour le théâtre et le cinéma qui bénéficiaient jusque là d'un taux réduit: de 8%, la TVA dans la culture va bondir à 21% en septembre.
"C'est un pays qui produit une grande culture, très reconnue hors de nos frontières", avait expliqué Javier Bardem à l'AFP, lors d'une manifestation en juillet contre le nouveau tour de vis. "Mais ce qu'ils sont en train de faire va vraiment diminuer l'industrie culturelle de l'Espagne".
Si tout l'impact de cette hausse est répercuté sur les prix, le billet de cinéma pourrait passer de 7 à 8 euros et les places de théâtre grimper de plusieurs euros.
L'augmentation touche aussi les secteurs rois en Espagne du football et de la corrida, mais dans une moindre mesure, la TVA passant de 18 à 21%.
Déjà, les Espagnols ont réduit leurs dépenses culturelles. Pour de nombreuses personnalités du théâtre, de la danse, de l'opéra et des

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF