25 Avril 2012
Imprimer
 
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa appelle à la démocratisation de la culture
L'écrivain péruvien, Mario Vargas Llosa, lauréat du prix Nobel de littérature en 2010, a lancé, dimanche à Fès, un appel à la démocratisation de la culture.
 S'exprimant dans le cadre de la réunion annuelle de la société du Mont Pèlerin (21-24 avril), placée sous le thème "Liberté, dignité humaine et société ouverte", le grand écrivain péruvien a souligné que "la chose culturelle doit refléter toutes les expressions, traditions et préoccupations de la société".
"La culture que nous appelons de nos vœux est celle qui élève la pensée, entrouvre de nouveaux horizons et s'ouvre sur des visions prometteuses et non celle qui se situe hors du texte et qui freine la pensée et la détermination", a-t-il ajouté, dans une intervention sur la tolérance comme valeur morale d'une société libre.
De son côté, Enrique Souza, un autre chercheur péruvien, a souligné, dans une allocution sur "l'Islam, démocratie et société ouverte", qu'il "existe un lien étroit entre avancée technologique et changements politiques en cours dans certains pays arabes", citant, à cet égard, les réseaux sociaux qui ont joué, selon lui, un grand rôle dans la sensibilisation des peuples et dans la mise en avant de leurs préoccupations.
 Relevant que la pratique démocratique dans les sociétés musulmanes ne date pas d'hier, il a estimé que le choix de la démocratie doit être irréversible pour édifier l'Etat de droit et atténuer l'ampleur de la corruption et la tyrannie.
Pour sa part, M. Farissi Serghini, président de l'université Sidi Mohammed Ben Abdellah, a affirmé que l'Islam

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF