24 Janvier 2008
Mise à jour le 24 Janvier 2008, 11:09
Imprimer
 
Ce médicament, le raltégravir, dont le nom commercial est Isenstress, est indiqué dans le traitement de la maladie, associé avec d’autres médicaments anti-rétroviraux. Il a été approuvé au mois de décembre par les instances européennes.
{sidebar id=2}
Il sera prescrit aux patients chez lesquels le virus continue à se multiplier malgré leur traitement. Le raltégravir bloque la diffusion du virus dans l’organisme, mais il ne guérit pas de l’infection.

Le médicament a également été lancé en Allemagne et en Grande-Bretagne. Il était déjà disponible aux Etats-Unis et aux Canada. Le prix européen, fixé à 27 euros, est comparable à celui d’autres médicaments anti-rétroviraux.

1317 patients en ont déjà bénéficié en France. Le laboratoire MSD-Chibret affime que 63% de ces patients ont obtenu une diminution de la quantité de virus dans le sang. Selon le professeur Christine Katlama, spécialiste du sida à Paris, ce médicament est "extrêmement puissant", mais bien toléré.

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF