29 Octobre 2007
Mise à jour le 29 Octobre 2007, 11:27
Imprimer
 
{sidebar id=2}
Ils ont tenté de contourner le problème posé par les thérapies habituelles : le développement d'une résistance aux médicaments. En effet, le VIH est continuellement en mutation. Il développe au fil du temps des moyens de résistance aux traitements. Il est en cela proche du virus de la grippe. Ces chercheurs se sont penchés sur le blocage des mécanismes cellulaires qu'utilise le VIH pour se propager. Ils ont développé une molécule chimique qui s'attaque aux composants dont se sert le virus pour se multiplier. Le processus d'infection est ainsi bloqué, les cellules traitées survivent, ce qui favorise la reconstitution du système immunitaire.

La molécule - baptisée IDC 16- pourrait servir à lutter contre d'autres virus procédant de la même manière que le VIH.

Mais les malades du SIDA ne pourront toutefois pas en bénéficier avant 5 à 10 ans, le temps nécessaire pour la tester sur l'animal puis sur l'homme.
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF