17 Mai 2007
Mise à jour le 17 Mai 2007, 04:28
Imprimer
 
Des chercheurs américains de l'Institut national du Cancer ont analysé le régime alimentaire de 295 344 hommes afin d'évaluer l'effet de ces suppléments sur les risques d'avoir un cancer de la prostate.
Environ un tiers d'entre eux ont indiqué prendre des multivitamines sur une base régulière, dont 5 % en grandes quantités (plus de sept comprimés par semaine).
Dans les cinq ans après le début de l'étude, un cancer de la prostate a été diagnostiqué chez 10 241 des participants, 8765 avaient une tumeur localisée, 1476 une forme avancée du cancer et 179 sont décédés.
Les résultats montrent que le lien entre le cancer de la prostate et la surconsommation de multivitamines a été le plus fort chez ceux ayant des antécédents familiaux ainsi que pour les hommes prenant du sélénium, du bêta-carotène ou du zinc comme autres suppléments alimentaires.
Les résultats complets sont publiés dans le Journal of the National Cancer Institute.
Agences
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF