10 Avril 2012
Imprimer
 
Point de vue : Le Hassania victime d’arbitrage
Le Hassania d’Agadir recevait dimanche après-midi l’Olympique de Khouribga, au stade Al Inbiâat d’Agadir au titre de la 24ème journée du championnat national pro Elite 1. Cette rencontre s’est soldée par un nul blanc entre les deux équipes.
Certes, on ne pouvait pas s’attendre à voir mieux dans une rencontre dont le niveau technique n’atteignit pas les sommets et qui s’est disputée à un rythme assez lent.  
Mais ce qui a plus attiré l’attention des spectateurs, c’est surtout l’arbitrage de l’homme au sifflet, Brahim Noureddine qui était assisté de Youssef Mabrouk et Khalid Chaâbi, tous de la Ligue du Grand Casablanca. Et comme si l’arbitrage scandaleux du match FUS-HUSA à Rabat n’avait pas suffi, il fallait encore qu’un autre homme en noir s’acharne sur le club soussi.
Rappelons que lors de cette rencontre, l’arbitre avait privé le Hassania d’Agadir de pas moins de quatre (04) penalties. Hé oui, vous avez bien lu : quatre penalties. Si c’était un, voire même deux, on aurait pu trouver quelque excuse à l’arbitre du match. Mais fermer les yeux sur quatre fautes donnant lieu à des penalties indiscutables, il y a vraiment de quoi se poser une foultitude de questions.
Mais au lieu d’ouvrir une enquête approfondie sur cette affaire, la Fédération s’est tout simplement contentée de suspendre le referee en question jusqu’à la fin de la saison, comme si cela était tout à fait normal dans ce football professionnel à la marocaine. Un arbitre qui commet une bévue pareille n’a pas sa place

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF