10 Décembre 2012
Imprimer
 
Le Premier ministre néerlandais réagit au décès de l’arbitre Richard Nieuwenhuizen : “Une responsabilité de l’ensemble de la société et non un problème marocain”
L’agression mortelle de l’arbitre de touche Richard Nieuwenhuizen par un groupe d’adolescents néerlandais, dont certains d’origine marocaine, à l’issue d’un match de championnat amateur est “une responsabilité de l’ensemble de la société” néerlandaise et elle n’est en aucun cas “un problème marocain”, a affirmé le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte.
C’est la première réaction de Rutte au sujet de cette affaire exploitée par certaines parties dont des formations politiques, l’extrême-droite notamment, qui ont tenu à mettre en avant l’origine de ces adolescents pour leur implication présumée dans l’agression de l’arbitre de touche décédé, en début de semaine, après avoir été battu à l’issue d’un match ayant opposé Nieuw Sloten B1 (Amsterdam) à SC Buitenboys B3 (Almere).
Rutte a tenu à préciser que “la violence a été depuis toujours liée au sport ( ) mais au même temps, elle est un problème pour la société”, ajoutant que cette brutalité “peut être commise par des personnes d’origine marocaine comme par des Néerlandais”.
“La violence dans les terrains de football est complétement inacceptable” a souligné le Premier ministre libéral lors de sa conférence de presse hebdomadaire, cité par le journal NRC. “Il faut le dire ouvertement, nous n’allons pas l’accepter”, a-t-il averti.
D’après le quotidien Volskrant, le Premier ministre a mis l’accent dans ce cadre sur des cas de violences commis par des Néerlandais comme le Projet X-Haren, une soirée d’anniversaire d’une jeune Néerlandaise ayant tourné au drame, quelques semaine plus tôt, après que des milliers de jeunes Néerlandais venus de plusieurs villes

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF