25 Juin 2012
Imprimer
 
La sélection des locaux n’a pas raté son entrée face au Bahreïn : Le plus dur reste tout de même à faire face à la Libye
En écrasant le Bahreïn par 4 buts à zéro au stade Prince Abdullah Al-Fayçal à Djeddah, la sélection nationale des locaux a réalisé une excellente entrée en matière à l’Arab Cup qui se déroule en Arabie Saoudite. Du coup, le Maroc prend la tête du groupe B devançant au goal-average la Libye qui n’a pas fait non plus dans le détail devant le Yémen en s’imposant trois buts à un. 
C’est Brahim Bahri qui a ouvert le score après un quart d’heure d’observation, d’un heading sur une balle centrée parfaitement par Yassine Salhi qui avait fait dans la récupération. On en restera là jusqu’à un quart d’heure avant la fin de partie quand ce même Salhi rectifiait sur un corner un heading raté du remuant Hamza Bourezouk qui avait remplacé Mnasfi quelque peu effacé. Auparavant au bout de l’heure, le portier du MAT avait sauvé une balle d’égalisation. Un auto-goal du latéral bahreïni alourdissait l’addition avant qu’en toute fin de partie l’autre remplaçant de luxe, Benjy (Abdeslam Benjjeloun) du seul but non inscrit de la tête et un peu à l’arraché et à l’abnégation réussissait un joli tir croisé. Un but d’attaquant en quelque sorte.
Ce résultat acquis sur le score de quatre buts qui plus est aux dépens d’une équipe somme toute au niveau des plus modestes  ne doit en aucun cas occulter l’énorme travail qui reste à entreprendre pour rendre cette sélection performante. Bien des défaillances persistent cependant et notamment en défense. En effet, quelques actions bahreïnies avec

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF